Land Under Wave

Les étapes préliminaires d'une installation Art - Science

Land Under Wave

Photo credit : Mihai Medar

Pour leur 18e anniversaire, l'association Simultan nous a invité.e.s à coproduire un projet art science destiné à être exposé lors du festival Simultan du 5 au 8 octobre 2023 à Timișoara. À cette occasion, nous avons accompagné les artistes Andreea Medar et Malina Ionescu in their very first scientific collaboration and the making for Land Under Wave, une installation qui explore l'écart entre la réalité scientifique et les légendes rurales.

Le projet a débuté avec l'idée de mettre en lumière une théorie scientifique oubliée : après avoir trouvé des fossiles de coquillages dans la région de Melinesti en Roumanie, le géologue Marin Șeclăman a émis l'hypothèse, avant sa mort, que la région avait été recouverte par l'océan Paratethys. En même temps, les villageois ont toujours utilisé ces fossiles comme engrais pour leurs soi-disant propriétés alcalines exceptionnelles et ont perpétué les légendes folkloriques sur la région à travers les générations. Avec l'aide du géologue Vlad Iorgoni, les artistes sont allés déterrer ces fossiles et ont tenté de démêler les strates de vérité de ces récits. 

L'exposition a présenté les étapes préliminaires de leur recherche sous la forme d'un film et d'une installation artistique, à titre de work in progress. Aujourd'hui, des recherches scientifiques plus approfondies sont en préparation et la communauté locale se mobilise pour préserver les fossiles. Des discussions sont en cours entre les artistes, les géologues et les habitants pour développer le projet.

Présentation du projet par Malina Ionescu : 

Pour Marin Șeclăman (20.12.1938 - 17.03.2019), qui aurait voulu que la région de Melinești fasse l'objet de recherches.

La toute première idée du projet vient du désir du géologue Marin Șeclăman, oncle d'Andreea Medar et frère de sa grand-mère, de visiter la région de Melinești, qu'il considérait comme intéressante d'un point de vue géologique. La deuxième idée provient de la série d'histoires racontées par les habitants du village et les membres de la famille élargie, sur les fossiles découverts dans la région, sur les outils et les traces de peuplement, sur les défenses de mammouth, mais surtout sur les coquillages qui apparaissent dans les endroits les plus inattendus, semant souvent la confusion lors des travaux de jardinage ou de creusement de puits. L'une des villageoises possède le seul affleurement de cette partie du village dans son jardin, où cela devient très compliqué et où, depuis plusieurs décennies, elle a pris l'habitude de briser tous les fossiles à l'aide d'une houe pour faire place à des plates-bandes de légumes. 

La communauté locale est généralement consciente de l'existence de ces fossiles, mais les associe davantage à la rivière Amaradia qu'à la mer Paratéthys, dont le bassin est à l'origine de ces fossiles. Le plus grand affleurement, avec des fossiles qui, selon la légende locale, sont beaucoup plus grands que ceux des jardins ou des rives de l'Amaradia, est inaccessible, étant occupé par une bergerie. Il n'est donc pas possible de confirmer s’il existe d’autres espèces de coquillages que celles qui ont été collectées.

Le projet propose tout d'abord une cartographie géologique de la région. Une première recherche avec un spécialiste, le géologue Vlad Iorgoni, du Geopark du comté de Hațeg, a permis de collecter des roches et des fossiles, de les identifier et de les dater approximativement. Dans un second temps, une série de cartes, de dessins, une reconstruction, une stratigraphie et une recherche de roches et de formations calcaires dans la région ont été réalisées avec une équipe.

Les coquillages du jardin de Mme Mili à Melinești sont identifiés comme appartenant à l'embranchement des mollusques, classe des bivalves, qui est une classe de mollusques marins et d'eau douce (limnobios). Leur corps est constitué de deux parties articulées appelées "valves" (d'où le nom de bivalves) et la dentition a un rôle ligamentaire. Les bivalves trouvés dans la région de Melinești sont très semblables à ceux de l'espèce "unio" (le genre n'a pas encore été identifié avec précision), une espèce caractérisée par une coquille ovale, allongée, relativement épaisse ou moyennement épaisse avec une importante couche de perles, des rayures concentriques, un umbo prosogir et une dentition hétérodonte ; ils préfèrent également les eaux courantes. L'espèce a une longue histoire, allant de l'époque triasique à nos jours, et est toujours présente.

À première vue et jusqu'à ce que des recherches plus approfondies soient effectuées, les coquillages Melinești datent d'il y a environ 5 millions d'années, de la mer Paratéthys. 

Land Under Wave

Photo credit : Andreea Medar

Photo credit : Andreea Sasaran

Timisoara, Sambata 7 Octombrie 2023. ©Cornel Putan

Photo credit : Cornel Putan

Timisoara, Sambata 7 Octombrie 2023. ©Cornel Putan

Photo credit : Cornel Putan

Crédits

Artistes : 
Andreea Medar & Malina Ionescu 

En collaboration avec : 
L'équipe - Simultan
Vlad Iorgoni – Geoparc Hateg
Mihai Medar – photo / video 
Irina Elena Medar – photo / video  

Événement : 
festival Simultan
5-8 octobre 2023
Corneliu Miklosi museum, Timișoara, România
dans le cadre de Timisoara 2023, European Capital of Culture