Blog

Longtemps considérés comme diamétralement opposés, l’Art et Science ne sont-ils pas en réalité les deux faces d’une même pièce ? De par leur nature exploratoire, les deux disciplines repoussent les limites de la connaissance humaine, de notre compréhension du monde et de nous même.

Ce blog vous invite à plonger au cœur de la convergence entre Art et Science. Les artistes interviewés vous donnent à voir l'envers du décor : leurs travaux et recherches en cours, leurs histoires et aspirations, et un petit aperçu du fond de leur esprit.

Alors retenez votre respiration et plongez avec nous !

NO_SCREEN est un projet d’installation immersive et interactive qui décortique et interroge nos rapports aux objets numériques. 

Sa conceptrice Marie Molins cherche à changer notre perception de ces objets par le prisme de l’archéologie des médias, de la philosophie et du design.

Unruly Objects est une série d’objets expérimentaux en marbre transformés par l’intégration de bactéries, qui vise à repousser les limites de la conservation muséale. 

Leur créatrice Anna Dumitriu ouvre la voie à des systèmes de conservation alternatifs pour les œuvres BioArt en mixant biologie, histoire et technologie blockchain.

Tisztás est une installation artistique immersive et sensorielle qui vise à retransmettre l’atmosphère naturelle et le ressenti mystique de la Transylvanie. 

Imaginée par Zalán Szakács, l'œuvre est fondée sur des méthodes d’archéologie des médias, et explore un large panel de disciplines artistiques.

Louisa représente l’archétype de toutes les futures femmes qui utiliseront les dispositifs de prévention contre les déséquilibres de la flore vaginale.

Conçus par Giulia Tomasello, ces dispositifs sont des projets de design spéculatif croisant wearable technologies, biohacking et engagement féministe.

LowSoRo est un projet de kit dédié au prototypage de soft robots dans une logique de production low-tech. 

Engagées pour un futur durable, Selma Lepart et Nathalie Guimbretière explorent les diverses variantes de cet alliage à travers des ateliers de création. 

Frange d’Interferenza est un projet de land art interactif qui invite ses visiteurs à découvrir les origines du tissu espace-temps. 

Par sa simplicité poétique, Luca Serasini ramène les ondes gravitationnelles au sol, faisant ainsi écho à l’astrophysique, la nature, et l’histoire du monde.

CLINIQUE VESTIMENTAIRE est un parapluie de projets de recherche, performatifs et critiques, qui visent à apporter des solutions alternatives à l’industrie textile.

Entre artisanat numérique, écologie, et philosophie, Jeanne Vicerial adopte une approche hybride et choisit de traiter le sujet de façon engagée.

The Lights Which Can Be Heard est un projet de recherche sur le possible son émis par les aurores boréales, et les traditions musicales liées des peuples indigènes de l’Arctique. 

Sébastien Robert mêle recherches scientifiques, cosmologies et rencontres humaines, pour mettre en perspective un débat vieux d’un siècle, toujours ouvert en 2022.  

The Center for Networked Intimacy est un projet, encore en phase préliminaire, qui se décline en divers ateliers participatifs. 

Conçus par Dasha Ilina, ce sont de véritables échantillons d’expériences humaines qui interrogent sur le rapport des individus à leur entourage sur les réseaux sociaux. 

Je viens de te voir en rêve est une expérimentation sculpturale en 4D qui interroge sur les limites entre rêve et réalité. 

Ce projet vaut à Marion Roche de remporter le prix MAIF pour la sculpture en 2021, et d’alimenter la recherche scientifique sur de nouveaux matériaux et procédés mouvants et autonomes. 

Laboratory of Babel est un site conçu comme un chantier permanent qui vise à répertorier tous les comportements existants, ou futurs, identifiés dans les programmes informatiques. 

Le projet résulte des recherches de Lior Ben Gai sur les automates cellulaires, avec lesquelles il expérimente et explore des mondes virtuels en utilisant des outils informatiques à des fins artistiques.